Chers freelances. Vous n’êtes pas seuls, la preuve, nous donnons la parole régulièrement à l’un(e) d’entre vous pour qu’il (elle) fasse profiter de son expérience et de son parcours. Voici aujourd’hui le témoignage de Stéphanie.

Bonjour Stéphanie, que fais-tu dans ta vie ?
Bonjour FreeGo, je suis Directrice Artistique freelance, et heureuse de l’être.

Peux-tu nous expliquer comment tu en es arrivée là ?
Un bac littéraire, un IUT information-communication, 3 années d’école d’art graphique (Sepia-Nantes), 12 années en agences de communication nantaises… Et un licenciement économique. Remise en question et sacrée épreuve. Mais au final, ça a surtout été une belle opportunité pour me mettre à mon compte.

Quels sont les 3 avantages que tu trouves à la vie de freelance ?
• La liberté de m’investir avec des personnes et des projets qui m’inspirent.
• La liberté de « bouger » de lieu, d’espace pour plus de fluidité, d’inspiration et donc…  de créativité !
• La possibilité de choisir ce qui me correspond vraiment, de créer mon activité, au plus près de qui je suis.

Qu’est ce qui te fait par moments regretter ta vie d’employée ?
Pas grand chose….  Euh….. je cherche…………………..

Qu’est ce qui est le plus difficile quand on est freelance ?
L’insécurité. Il faut réussir à se pacifier avec le fait qu’on ne peut pas tout sécuriser ou planifier à l’avance. Un savoureux équilibre d’action, et de lâcher prise. De confiance aussi.
L’isolement parfois. Je me suis rendue compte que j’avais beaucoup de mal à me concentrer et à être efficace chez moi. Alors, j’ai opté pour un espace de coworking, ou des missions en agence.

Comment as-tu connu FreeGo ?
Je travaille régulièrement dans les locaux d’Antigel, alors, c’est tout naturellement que j’ai suivi de près la conception et l’éclosion de ce beau projet.

Qu’est-ce que FreeGo t’apporte dans ton métier ?
FreeGo m’a apporté une réelle aide sur la comptabilité, la facturation, la paperasse administrative… Tant de sujets qui peuvent être source de stress quand la simple évocation d’Excel donne des nausées ! Aujourd’hui, la gestion de ma compta ne me fait (presque) plus peur.
En passant du statut d’autoentrepreneur à celui de travailleur indépendant Maison des Artistes, j’ai décidé de prendre un comptable, mais je continue parfois à solliciter l’aide de Nathalie.
FreeGo m’a aussi éclairée sur les formations dont pouvait bénéficier un freelance.

As-tu déjà consulté les fiches FreeGo ?
Oui bien sur : la fiche MDA m’a bien aidée lors de mon lancement.

Quelle est la pire phrase à entendre quand on est freelance ?
Joker !!!

Le morceau de musique qui te fait te lever le matin ?
« Pull up your sleeves » de Fredrika Stahl.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?
Pinterest, Facebook, les magazines, la rue, la ville…. Un peu tout en fait.

Des travaux récents dont tu es fière ?
La campagne MGEN « j’ai choisi » et sa galerie de fous rires 😉

On dit que les freelances sont freelances parce qu’ils ont une vraie passion à côté : quelle est la tienne ?
La danse libre et intuitive.

Tu comptes rester freelance longtemps ?
A priori, c’est parti pour durer, oui.

Un dicton/une devise qui t’aide dans ton métier ?
« Un voyage de mille lieues a commencé par un pas ».